23 février 2019

Nous veillons l'un sur l'autre

Même quand nous dormons nous veillons l'un sur l'autre Et cet amour plus lourd que le fruit mûr d'un lac Sans rire et sans pleurer dure depuis toujours Un jour après un jour une nuit après nous. Paul Éluard, Le dur désir de durer Lac de Pont, Pont-et-Massène
Posté par machal à 21:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 janvier 2019

Ce triste jour d'hiver

  Cueille ce triste jour d'hiver sur la mer grise. D'un gris doux, la terre est bleue et le ciel bas semble tout à la vois désespéré et tendre. Valéry Larbaud Verdonnet
Posté par machal à 21:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 décembre 2018

On voit leur silhouette

Qu'est-ce qu'on éprouve quand on s'éloigne des gens, et qu'on voit leur silhouette diminuer dans la plaine, jusqu'à n'être plus qu'un point qui finit par se dissoudre ? Le monde est trop grand, il nous engloutit sous sa voûte et adios. Jack Kerouak, Sur la route Nesle-et-Massoult
Posté par machal à 22:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 décembre 2018

Les orages moururent

Les ans passèrent. Les orages moururent. Le monde s'en alla. J'avais mal de sentir que ton coeur justemen tne m'apercevait plus. René Char Cry
Posté par machal à 22:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
17 novembre 2018

Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui

Oh ! je voudrais tant que tu te souviennes Des jours heureux où nous étions amis. En ce temps-là la vie était plus belle, Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui. Les feuilles mortes se ramassent à la pelle. Tu vois, je n'ai pas oublié... Jacques Prévert Nesle
Posté par machal à 22:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 octobre 2018

Camarade Soleil

Dis donc camarade Soleil tu ne trouves pas que c'est plutôt con de donner une journée pareille à un patron ? Jacques Prévert, Le temps perdu Savoisy
Posté par machal à 21:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 août 2018

Les couiisses de la vie

A dix ans, nous trouvions refuge dans la charpente du grenier. Des oiseaux morts, de vieilles malles éventrées, des vêtements extraordinaires; un peu les coulisses de la vie. Antoine de Saint-Exupéry, Courrier Sud Cussy-le-Châtel
Posté par machal à 21:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :