25 août 2019

De la musique

"Il y a de la musique dans le soupir du roseau ; Il y a de la musique dans le bouillonnement du ruisseau ; Il y a de la musique en toutes choses, si les hommes pouvaient l'entendre." Lord Byron, Don Juan
Posté par machal à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 août 2019

"Et qui répond Paris quand on dit liberté

Paris s'éveille et moi pour retrouver ces mythes Qui nous brûlaient le sang dans notre obscurité Je mettrai dans mes mains mon visage irrité Que renaisse le chant que les oiseaux imitent Et qui répond Paris quand on dit liberté Louis Aragon, Le paysan de Paris chante
Posté par machal à 18:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 juillet 2019

A la bonté...

"Quant à moi, je me réveille seulement à la vie, Et la lumière et le crépuscule me font croire A la bonté encore possible dans ce monde" David Diop, Coups de pilon
Posté par machal à 19:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 juillet 2019

Les secrets d'une disparue

Que faire des secrets d'une disparue, ayant elle-même vécu dans la plus totale invisibilité ? Théâtre d'ombres et insaisissable royaume... Vertige. Gaëlle Josse, Une femme en contre-jour
Posté par machal à 07:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 juillet 2019

Fille du désert

Je suis fille du vent et du désert. Et cette rose ne mourra jamais. Andrea Camilleri, Ne me touche pas.
Posté par machal à 09:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 juillet 2019

Un sentiment d'humilité parmi tant de grandeur

Plusieurs milliards d'années depuis le rien. Quelque chose comme cinq milliards d'années depuis la mise en place, dans un coin reculé du ciel en expansion, du Soleil et de cette Terre où il va se mettre à habiter. Trois milliards et demi d'années, un peu plus, un peu moins, depuis les débuts hasardeux et encore timides de la vie d'où il sort. Et puis la marche triomphale vers la station debout, vers le chant, vers le rire, vers l'amour, vers l'homme et sa pensée, il y a quelques dizaines de milliers d'années à peine, un clin d'oeil,... [Lire la suite]
Posté par machal à 22:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juillet 2019

"Je suis le Gargantua du beau"

        Donnez-moi la forêt, le lac, la grande plaine rousse, le pré vert, des tas de papillons, des volées d'aigles, le Sahara avec son lion, Paris avec son peuple ; donnez-moi la montagne, la mer, l'homme, la femme, le vieillard, l'enfant, le ciel bleu, la nuit noire, la petitesse du colibri, l'énormité des constellations : c'est bien ; j'aime tout : je n'ai pas de préférence dans l'idéal et dans l'infini ; je ne fais pas le délicat ; je ne fais pas le difficile ; je ne fais pas la petite bouche ; je suis... [Lire la suite]
Posté par machal à 16:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
07 juillet 2019

Une joie

"Tels sont les caprices d'une imagination forte; pour peu qu'elle conçoive une joie, elle suppose un messager qui l'apporte." William Shakespeare, Le songe d'une nuit d'été
Posté par machal à 21:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 mars 2019

Effleurer

J'essaie de vous dire une chose si petite que je crains de la blesser en la disant. Il y a des papillons dont on ne peut effleurer les ailes sans qu'elles cassent comme du verre. Christian Bobin, L'Homme-joie Canal de Bourgogne, Cry
Posté par machal à 21:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 mars 2019

Un reflet d'étoile

Vieille, tes yeux sont comme un reflet d'étoile dans une ornière. Jules Renard Canal de Bourgogne, Cry
Posté par machal à 21:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,